Un beau jour de septembre

J’avais vraiment bien organisé tout ça. Je descendais de ma montagne mardi matin en partant dès sept heures pour éviter les embouteillages autour d’Aix, j’avais ma réunion toute la journée au Museon Arlaten, je dormais à Gardanne chez Pascale et Eric, puis je prenais l’avion à Marignane pour Lille, où j’allais rencontrer l’équipe du musée …